Le printemps pointe le bout de son nez, les soirées se réchauffent et avec elles, les robes se font plus glamour et légères. Les plus raffinées d’entre elles sont souvent très moulantes, ajourées de dentelle, ou jouent avec la transparence et les matières accrochant la lumière. Le choix de la lingerie à porter peut s’avérer un peu complexe mais essentiel pour sublimer votre silhouette.

La lingerie sculptante

Pour gainer le ventre, les bustiers, serre-taille et culottes ventre plat sont vos alliés. Ils ont une action ciblée qui remplace une gaine intégrale et offre un maintien renforcé selon vos besoins. Le body sculptant, et le corset affineront visiblement les hanches, la taille et mettront en valeur votre poitrine selon les modèles. Certains modèles emboitant auront tendances à donner visuellement moins de volume à la poitrine, tandis que d’autres avec push up intégré resserreront et remonteront vos seins. La version body-bustier pourra se fondre sous vos robes même les plus décolletées.

Pour redonner de l’allure à des fesses un peu tristes, choisissez les formes panties pour vos bas de lingerie (ou cyclistes) qui harmoniseront la courbe de la cuisse intérieure comme extérieure. Adieu culotte de cheval, bonjour courbes bien dessinées ! A contrario, si vous n’avez tout simplement pas de fesses (et ce n’est vraiment pas grave) pourquoi ne pas opter pour le « shaping » ? Cette technique qui remonte les fesses, est utilisée depuis quelques temps pour les jeans et apportent un volume intéressant.

La lingerie invisible

Si vous optez pour une lingerie qui passera inaperçue sous votre robe mais mettra en valeur vos atouts, la lingerie invisible est pour vous. Aujourd’hui les coupes et les matières sont plus modernes, raffinées et confortables, comme si ces pièces de lingerie faisaient partie de votre robe.
Si vous souhaitez faire une apparition lingerie discrète mais élégante, la dentelle et les effets de transparence à la naissance des seins ou sur les bretelles, sera tout à fait adapté.

La lingerie adaptée

Vous portez une robe dos nu : dévoiler la nuque et une partie du dos sans voir les agrafes du soutien-gorge ? Possible, voire même recommandé. Pour cela vous avez la « bande dos nu » qui fera complètement disparaître votre soutien-gorge aux yeux des curieux. Le « nœud amovible » habillera votre soutien-gorge en cachant les agrafes, la dimension sous-vêtement s’effacera pour intégrer le reste de votre tenue.
Pour un maxi dos nu, où les épaules sont dénudées, le soutien-gorge invisible en silicone est votre meilleur allié. Il s’attache à l’entre-seins, ne possède ni bretelles, ni agrafes. Sa fonction de maintien sera moins présente mais vous garantira un effet naturel. Hypoallergénique, ils existent même en push-up pour booster le décolleté.

Pour le bas de lingerie, culotte, string et panty taille basse éviteront que vos dessous fassent un petit coucou indésirable. Le mieux est la lingerie zéro couture, pour ne pas avoir les marques de vos soutiens-gorge.

Vous portez une robe décolletée : Selon le décolleté, le choix du soutien-gorge est important, notamment pour les décolletés plongeants en U ou V. Heureusement, des soutiens-gorge du même nom sauront mettre en valeur votre poitrine. En général, les bretelles des soutiens-gorge plongeants sont amovibles et peuvent être croisées dans le dos.

On peut opter également pour un soutien-gorge sans bretelles et sans armatures pour les décolletés plongeants carrés,  avec rembourrage ou non.

 

Vous portez une robe bustier moulante: Suivant l’effet recherché, un push up sans bretelles ou un soutien-gorge bandeau vous apporteront maintien, discrétion et élégance.

Pour le bas, un panty taille haute gommera les petites rondeurs et galbera hanches, fesses et cuisses. Et si vous préférez, le short ou la robe gainante (appelée aussi fond de robe) sous les vêtements modèlera bien votre silhouette.